Urgence écologique : une pétition pour sauver la forêt du banco


Métro d’Abidjan, 25 hectares du parc du Banco seront détruits pour la mise en oeuvre du projet.

Le projet du Métro d’Abidjan va relier la ville d’Anyama au nord d’Abidjan à celle de Port-Bouët au sud de la capitale économique ivoirienne. Ce projet qui va permettre de transporter environ 300.000 riverains par jour sur une distance de 37,9 km d’Anyama vers Port-Bouët, a été financé grâce à un appui de la France pour un coût de 1,4 milliard d’euros soit 918,33 milliards Fcfa.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, ce sont 25 hectares du parc national du Banco qui vont servir à la réalisation du métro d’Abidjan soit 250.000 mètres carrés.

Ne laissons pas faire car il y’a d’autres alternatives que de détruire une partie de la couverture forestière du Banco, ce qui entraînerait un réchauffement de la couche atmosphérique plus important au niveau d’Abidjan dont l’atmosphère dépend de ces réserves forestières de proximité. 

Merci de signer massivement la pétition afin d’interpeller sur l’importance de notre couverture forestière ivoirienne qui est aujourd’hui une urgence écologique. 

Lien de la pétition :

https://www.change.org/p/le-gouvernement-ivoirien-le-ministre-des-eaux-et-for%C3%AAts-de-c%C3%B4te-d-ivoire-on-ne-touche-pas-%C3%A0-la-for%C3%AAt-du-banco

Sarah Guindo

Previous 5 astuces pour éviter de surcharger mentalement vos journées
Next En 2020, le feu arrose d’abord la forêt