Jean-Servais Somian transforme des cocotiers en meubles d’art


Alors que pour certains les cocotiers ne disent pas grand-chose, pour  Jean-Servais Somian, c’est un trésor qu’il affectionne particulièrement.

Transformer le cocotier en meuble artistiquement taillé, telle est la passion et le travail de Jean-Servais Somian, ce grand ébéniste-designer. Ses oeuvres de qualité irréprochables traversent plusieurs frontières chaque jour. 

Ce créatif talentueux est un ivoirien qui a vu le jour en 1971 en Côte-d’Ivoire.

Après ses études secondaires, il intègre le centre de menuiserie et d’ébénisterie Georges GHANDOUR à Abidjan où  il obtient son CAP.  

Ensuite, il effectue un cycle d’apprentissage à l’artisanat local au centre Artisanal de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire. C’est donc après ce parcours qu’il intègre l’agence de design et de conception Daniel Beek à Lausanne, en  Suisse. Il y fait  une Formation en design mobilier et agencement où il apprend plusieurs techniques et les rouages de son domaine. 

Dès son retour au pays natal, il s’installe à Grand-Bassam. Jean-Servais Somian allie le modernisme et le traditionalisme dans la création de ses meubles de sorte à leur donner une beauté atypique et attrayante marqués de ses empreintes.

Lire aussi : LAETITIA KY, CETTE IVOIRIENNE QUI RÉINVENTE L’ART AVEC SES CHEVEUX

Ses matières premières sont principalement les bois de cocotier, d’ében ou d’amazaque, les bassines, l’éponge ou d’anciennes pirogues de pêcheurs…

Mais pour parvenir à donner une certaine authenticité et une personnalité à ces matières, Jean-Servais Somian, s’inspire de la nature, la culture Africaine et Européenne et les vestiges ancestraux. 

C’est à partir de là que naissent les meubles designés aux lignes épurées qui embellissent nos salons. 

Ses oeuvres fortement remarquables ont fait l’objet de nombreuses expositions en Afrique, en Europe, aux États-Unis et en Amérique latine. Car, chacune de ses créations fait ressortir le brassage culturel de presque tous les peuples et chacun s’y retrouve. 

Rien qu’à voir ces belles créations, l’on peut tout simplement dire que Jean-Servais Somian exerce son métier avec amour, passion et dévotion. Les Africains ont un énorme potentiel en matière d’art. Nous lui disons bravo et bonne continuation !

Michel ALIHONOU

Previous Fadima Diawara, la Guinéenne crée un smartphone « adapté aux réalités africaines »
Next 5 QUALITÉS DU CRAYON À DÉCODER ET À SE LES APPROPRIER.