Le minimalisme, au delà de l’art et jusqu’où ?


À l’origine, Le minimalisme est un mouvement artistique qui utilise uniquement des éléments minimaux et basiques. Mais tend à devenir un vrai Lifestyle.

Par extension, dans le langage courant, le minimalisme est associé à tout ce qui a été réduit à l’essentiel et qui ne présente aucun élément excessif ou accessoire.

Le but du minimalisme est donc de donner un maximum de sens à partir du minimum. Il s’agit de simplifier les éléments utilisés en faisant appel à un langage simple, à des couleurs pures et à des formes simples.

De plus, le minimalisme se trouve dans de nombreux domaines artistique. Dans la musique, la peinture, le design, la décoration, jusqu’a même devenir un art de vivre à part entière. Certains experts prétendent que le minimalisme, en tant que courant artistique, est apparu dans les années 1960 à partir d’une économie de moyens.

Un art de vivre à part entière …

Pour vivre comme un minimaliste, il faut se débarrasser de ses objets qui ne servent pas et qui sont de trop. Dans une proportion plus grande, il faut, envisager de réduire le nombre de meubles, de déménager dans une maison plus petite. Jusqu’à se débarrasser des vêtements qui ne servent presque jamais. Même si le style de vie minimaliste n’a pas de règles précises, il est possible l’adapter à de nombreuses circonstances. Au bureau, à la maison, dans le jardin, tout endroit est susceptible d’être sujet au minimalisme. Il s’agit donc de se séparer des choses en trop pour mieux apprécier le peu que l’on a. C’est une manière de joindre l’utile à l’agréable, afin d’évoler dans un environnement sein.

C’est un mouvement qui tend à se généraliser et s’étendre, jusqu’à même modifier les comportements humains. Car le minimalisme peur se retrouver et s’appliquer en terme d’attitude. En essayant d’éviter toute activité multi-tâches, le minimaliste fait tout pour faire une chose à la fois. De plus au cours de la journée, tout déplacement et activité est non seulement programmé mais exécuté de manière efficiente. C’est-à-dire, être le plus productif possible en faisant le moins d’effort. Génial, non ?! 🙂

Le Japon, champion du minimalisme …

De nombreuses personnes deviennent célèbres en faisant la promotion du

jetez tout et gardez seulement ce dont vous avez besoin.


Le mouvement est plus important au Japon, ce pays où la culture du bouddhisme, du zen inculque le désir et la recherche de la simplicité. Ils considèrent que, moins c’est plus.

Ainsi, le minimalisme est considéré par les japonais comme un art de vivre qui se cultive tout au long de la vie. Ils croient que les pièces bien rangées et claires ont un effet apaisant sur le corps et l’esprit. Pour cela ils choisissent donc de vivre en toute simplicité, dans un environnement le plus épuré possible.

Aussi, les livres sur le rangement, l’organisation et le tri des affaires personnelles ont un grand succès chez les japonais. Une preuve que ce mouvement à la dimension philosophique, presque religieuse, prend une ampleur dans ce pays.

Puisque le Japon est régulièrement assailli par des tremblements de terre, il n’est pas logique d’avoir beaucoup de biens dans sa maison. Presque la moitié des traumatismes sismiques proviennent de la chute d’objets. Cela serait une cause de cet attrait remarquable des japonais pour le minimalisme.

Facebook Comments
Previous Rappelez vous cette histoire quand vous serrez impatient
Next 10 citations qui prouvent qu'il faut toujours essayer