Hamza Bendelladj, entre hacking et philanthropie.


Le hacker algérien, Hamza Bendelladj, a détourné 280 millions de dollars à des banques américaines et a envoyé toute la somme à la Palestine !

Il a été recherché pendant 3 ans par Interpol et le FBI, il était dans le top 10 du FBI.
Bendelladj a aussi propagé un virus dans les systèmes informatiques de plusieurs milliers de banques internationales dont le nettoyage a coûté près d’un milliard de dollars.
Il a également piraté le site officiel du gouvernement israélien.

Hamza Bendelladj a été arrêté en Thaïlande avec le sourire aux lèvres et a été livré aux États-Unis.

Il a été condamné à 15 ans de prison et à payer 15 millions de dollars par les États-Unis !

Le talentueux hacker s’est même vu proposer par le gouvernement israélien de travailler pour l’état hébreu afin de renforcer son système informatique en échange d’une intervention auprès des USA qui permettrait un allègement de la peine, voire l’abandon des charges. Proposition refusée catégoriquement par l’Algérien.

Réel philanthrope ou simple voleur ? Quoiqu’il en soit, un parcours atypique pour ce jeune diplômé en informatique de 24 ans.

Facebook Comments
Previous Quand des inconnus se mettent à chanter ensemble dans la rue
Next 5 facteurs clés de succès d'une équipe gagnante selon Google