Elle soigne un bébé prématuré qui devient son collègue 28 ans plus tard


Aux Etats-Unis, dans un hôpital californien, une infirmière avait soigné un prématuré. Presque 30 ans plus tard, le jeune homme à présent médecin devient son collègue.

C’est ce que l’on appelle une belle histoire. En avril 1990, l’infirmière Vilma Wong avait pris soin d’un nouveau-né prématuré, un certain Brandon Seminatore. Une prise en charge plutôt commune pour une infirmière… Mais c’était sans compter sur le fait que ce fameux Brandon reviendrait, 28 ans plus tard, dans le même hôpital où il est né pour y travailler.

« Il y a quelques semaines, Brandon a rejoint mon équipe et s’occupait de l’un de mes patients », a expliqué Vilma Wong, comme le rapporte le quotidien britannique The Independant. « J’ai demandé qui il était. Son nom et son prénom semblaient très familiers », ajoute-t-elle. 

Les retrouvailles 

Face à l’intérêt que porte Vilma Wong pour son parcours, Brandon Seminatore lui raconte son histoire. Ce dernier lui confie être né il y a 28 ans cet hôpital où il travaille désormais en tant que médecin. 
 

Vilma s’est alors souvenue d’un bébé dont elle s’était occupée il y a près de 3 décennies, un bébé qui portait le même nom de famille que son collègue…

 Je lui ai demandé si son père était un officier de police, il y a eu un grand silence, puis il m’a demandé si j’étais Vilma. J’ai dit oui.  


Brandon Seminatore a eu quant à lui quelques mots doux envers celle qui l’a pris en charge dès sa naissance. « Rencontrer Vilma m’a montré le dévouement et l’amour qu’elle a pour sa carrière », peut-on lire dans « The Independant ». « Elle se soucie beaucoup de ses patients, au point qu’elle a pu se souvenir du nom d’un patient près de 3 décennies plus tard ».

Cette histoire est tellement émouvante que Stanford Children’s Health – Lucile Packard Children’s Hospital Stanford l’a publiée sur sa page facebook
Source: Paroles de Mamans
 

Moralité de l’histoire

Dans la vie, on ne sait jamais de quoi est fait le lendemain, il faut donc bien se comporter avec les autres et les aider autant que faire se peut. Car, la vie nous réserve assez de surprises agréables comme désagréables. Faisons le bien autour de nous et l’humanité se sentira mieux. Comme le renchérit si bien cette belle citation de SENEQUE :

Un bienfait est une joie durable et sans fin.

Michel ALIHONOU

Previous Voici ce que vous ignorez sur le gingembre
Next Les vertus cachées du «petit cola» dévoilées