10 erreurs à éviter lorsque vous créez votre entreprise


Créer une entreprise obéit à des règles qu’il ne faut jamais négliger au risque de se retrouver à la case départ

Créer une entreprise peut paraître, à première vue, pas si compliqué. Vous rêvez d’indépendance, de vivre de votre passion et donc n’avez en tête que la partie positive de l’aventure. Elle s’avère parfois plus complexe, notamment si vous tombez dans les pièges que vous tend l’entrepreneuriat. Il faut donc prendre le temps nécessaire pour réaliser chacune des étapes de votre création, du business plan à la dernière formalité administrative.

1. Négliger l’implication de son entourage

Manquer de soutien familial lorsque l’on créer une entreprise ou encore ne pas mobiliser son entourage (famille, amis) constituent des facteurs d’échec du projet. Il est indispensable d’expliquer vos motivations à vos proches et de leur présenter votre idée. S’ils émettent des objections, vous pouvez leur proposer de retravailler le projet avec eux ; ils se sentiront ainsi pleinement impliqués et seront rassurés.

2. Mal choisir la forme juridique de l’entreprise

Auto-entreprise, entreprise individuelle, ERIL, EURL, SARL, SA, SAS, SASU… Pas facile de s’y retrouver parmi tous les statuts juridiques existant à l’heure actuelle. Malgré tout, ce choix stratégique ne peut être effectué au hasard ou avec précipitation. Il est nécessaire de prendre en considération plusieurs éléments : type d’activité, capital investi, existence ou non d’associés, niveau de responsabilité souhaitant être endossé… N’hésitez pas à vous faire conseiller par des structures d’accompagnement à la création d’entreprise ou par un expert-comptable.

3. Ne pas formaliser son idée

Beaucoup de créateurs passent leur tour sur cette étape, pourtant importante pour prendre du recul et vérifier la cohérence de leur projet. La meilleure façon de formaliser son idée, c’est de l’écrire ! LE document de référence en la matière s’appelle un business plan ou encore plan d’affaires. Ce dossier, qui reprend tous les éléments de votre projet, vous sera demandé par votre banquier par exemple. Il n’est pas toujours évident de se lancer dans sa rédaction. Vous trouverez pour vous aider sur notre site des exemples de business plans .

4. Ne pas protéger son concept

En ces temps économiques complexes, la concurrence est à son apogée. N’oubliez donc pas de vous renseigner sur les différentes façons de protéger (et le faire !) votre idée, votre concept ou votre produit, d’autant plus si celle-ci ou celui-ci est innovant(e). Attention tout de même à ne pas tomber dans la paranoïa : parler de votre projet autour de vous n’est pas néfaste, au contraire. Il faut simplement choisir des personnes de confiance.

5. Créer une entreprise pour de mauvaises raisons

Si vous voulez créer une entreprise pour travailler moins ou quand vous le voulez, pour gagner de l’argent, pour devenir le boss ou parce que vous en avez assez de l’ambiance patron et collègues de travail : alors ne créez pas ! Fonder son entreprise, c’est tout l’inverse de ça : vous travaillerez probablement 50 heures par semaine (selon une étude réalisée par Hiscox) et vous ne gagnerez pas le salaire de Bernard Arnault (du moins pas tout de suite!).

6. Confondre vitesse et précipitation

Créer une entreprise nécessite du temps et de l’organisation, tout le contraire de la définition du mot « précipitation ». Créer passe par différentes étapes, indispensables pour ne rien oublier lors de la construction du projet. De plus, si votre projet est guidé par un changement de vie professionnelle, il sera nécessaire de vous familiariser avec ce nouveau secteur d’activité ou métier (stage, formation) : soit cela vous confortera dans votre idée, soit à l’inverse vous prendrez conscience que ce milieu n’est pas fait pour vous.

7. S’isoler

Avant de créer une entreprise, lors de la phase de construction du projet, rester isolé(e) peut vous conduire à l’échec. Il est important de confronter votre projet à des visions extérieures, notamment à des professionnels de la création d’entreprise. Ils vous apporteront des conseils et vous accompagneront notamment pour rechercher des financements. Vous pouvez vous rapprocher de l’Agence de développement économique de votre région pour obtenir plus d’informations. De même, une fois votre entreprise créée, n’hésitez pas à rejoindre des groupements d’entreprises ou groupes de réflexion sur l’entrepreneuriat pour rester en contact avec des chefs d’entreprise… et développer votre carnet d’adresses !

8. Mal choisir son associé

Même si votre idée est la plus innovante de toutes, que vous avez déniché un contrat en or avec un gros client, si vous ne vous entendez pas avec votre ou vos associé(s), la probabilité de voir sombrer votre entreprise est importante. S’associer, c’est comme se marier : il faut choisir (du moins essayer) le bon partenaire ! L’associé idéal serait un entrepreneur dans l’âme, possédant un profil complémentaire au vôtre et partageant votre vision de l’entreprise. Il ne vous reste donc plus qu’à organiser un speed-dating entrepreneurial !

9. Ne pas analyser le marché

Comment vérifier la faisabilité de son projet sans réaliser d’étude de marché ? De cette étape va découler la stratégie de votre entreprise grâce aux connaissances apportées par l’analyse de vos clients et de vos concurrents. N’oubliez pas qu’avec vos fournisseurs, ils constituent le moteur de votre entreprise !

10. Négliger les prévisions financières

La simulation financière de votre projet se doit d’être réaliste. Être trop optimiste sur les prévisions de chiffre d’affaires ne vous avantagera pas aux yeux de vos interlocuteurs puisque vous devrez justifier ces chiffres. Un dossier financier complet doit inclure un compte de résultat, un plan de financement et un prévisionnel de trésorerie. Ce sont ces trois éléments que les financeurs analyseront pour juger de la rentabilité de votre projet.

Lire aussi: SÉRAPHIN KOUA, FONDATEUR DU GROUPE 2IAE/2IFE, UNE FIGURE D’EXCEPTION ET UNE GRANDE CHANCE POUR LA CÔTE D’IVOIRE

Source : Créer mon business plan

Previous Cet “arbre artificiel” absorbe autant de pollution que 368 arbres
Next Indian By Nature, une saveur indienne au coeur d'Abidjan