Casa-blanca City


Casablanca, la capitale économique du Maroc avec une population de plus de 3 millions d’habitants, d’après le recensement du HCP de 2014, constitue le poumon économique du royaume chérifien.

Mis à part son caractère économique, cette ville détient un fabuleux patrimoine architectural traditionnel, qui au fil du temps apprend à cohabiter avec son élan de modernisation.

Voici quelques lieux qui caractérisent la ville blanche et qui reflète son âme.

Aéroport Mohamed V :

L’aéroport Mohamed V de Casablanca est pour de nombreux visiteurs la porte d’entrée du Maroc, pour d’autres c’est la porte de l’Afrique. Ce dernier reste le Hub entre l’Europe et l’Afrique, le plus grand et le plus important aéroport au Maroc qui, chaque année, accueille plus de 6,2 millions de passagers. Depuis 2012, l’aéroport est alimenté par l’électricité verte produite à partir de l’énergie éolienne, Elle alimente à hauteur de 95 % les besoins en énergie de l’aéroport.

Habbous :

Situé près du Palais Royale, Habbous, l’endroit le plus artisanal de la ville, s’est développé entre les années 20 et 30, lors de la colonisation française, afin d’accueillir des  familles de négociant en provenance de diverses régions du Maroc. Le quartier  Sous ses grandes arcades, se cachent de nombreux bazars proposant un large choix à la clientèle locale et étrangère des produits d’artisanat venus de tout le Royaume : poteries, objets en cuir, meubles en bois, tapis, ferronnerie, babouches et habits traditionnels…

La mosquée Hassan II:

Sous le règne du Feu roi Hassan II, la mosquée Hassan II a été construite à la place de l’ancienne piscine municipale. Environ 10 000 ouvriers et artisans se sont mobilisés pour la réalisation de ce chef d’œuvre.  Le  lieu religieux et culturel comporte une salle de prières, une salle d’ablutions, des bains, une école coranique, une bibliothèque et un musée.

La Mosquée Hassan II est classée parmi les plus grandes mosquées au monde, avec une salle de prières de 2 hectares capable d’accueillir 25.000 personnes, et une esplanade supportant 80 000 personnes, sans oublier son minaret, le plus haut minaret du monde, qui atteint 210 mètres.

Ancienne Médina :

Reconstruite par le sultan Sidi Mohammed Ben Abdallah en 1770, après qu’elle fut détruite à cause du tremblement de terre de Lisbonne en 1770. Entourée par une muraille dont l’architecture est simple, son charme repose sur les ruelles étroites enjolivées par les petites boutiques d’artisanats et de commerçants.  l’ancienne ville est composée de trois quartier : La médina, le quartier juif ou mellah, et le quartier Tnaker.

Facebook Comments
Previous Humanæ : Le nuancier humain.
Next L'artiste qui transforme des voitures sales en oeuvre d'art