Avec Zazza’s Story, il faut s’attendre à l’inattendu


Hier s’est déroulé la première de Zazza’s Story la reprise dans la salle du Majestic Cinéma, au Sofitel.

Cette fois-ci avec de nouveaux visages, la pièce Zazza’s Story a conquis un public qui de premier abord ne s’avait pas trop à quoi s’attendre.

Le naturel de Oualas, la folie de Eddy et l’énergie de Blondine la « camer » ont séduit un public sensible aux scènes remplies d’humour et d’émotions.

Sans oublier Judas, l’acolyte de Oualas qui sans retenu nous a offert quelques Kata de taekwondo afin de  porter secours à son ami Oualas face à une Zazza incontrôlable.

Le public aussi divers que les artistes sur scène ont pu savourer un spectacle riche en suspens et en rebondissements. Pour le plus grand plaisir d’une salle pleine de joie.

Venez communier avec nous autour du rire ces 24 et 25 octobre au Majestic pour les deux dernières dates de Zazza’s Story.

Vous pourrez vous attendre à l’inattendu. 😉

 

 

Previous Zazza's story, une pièce de théâtre déconcertante à ne pas manquer
Next Meliamine organise une mystérieuse exposition à l'aveugle

Suggested Posts

Up Yourself, se surpasser pour passer au niveau supérieur

Amadou Hampâté Bâ et la sagesse africaine en 10 citations

Afrique Du Rire, la nouvelle scène africaine de l’humour

Elle crée un nuancier de couleurs humains avec des portraits