AFRIC ART, une association qui promeut la culture en Côte d’Ivoire


AFRIC ART est une association locale à but non lucratif crée par des jeunes Africain en 2016.

Résidant au Mali, en Côte d’Ivoire, en France, la centaine de membres sont de toutes nationalités, de toutes religions et opinions. Ce qui les unit : le partage de la culture Africaine.

Sur les motivations de la création de Afric’art, Samuel Bléziri Ayé le président s’exprime :
J’ai décidé de créer cette association parce que en tant qu’ivoirien, je n’ai pas eu la chance de découvrir mon patrimoine culturel et c’est quand je suis allé au Mali que j’ai découvert les arts, la culture et j’ai décidé de m’identifier à ma culture en faisant sa promotion auprès des locaux et internationaux

Ce qui l’a motivé, c’est de voir comment les maliens s’identifient à leur culture et tradition tandis que la jeunesse ivoirienne a une seule référence : la modernité et le modèle européen.

Même si l’association a été crée au Mali, les principales activités se passent en Côte d’Ivoire. Car pour Samuel le président, la Côte d’Ivoire sera dans quelques années la plus grande plate forme de la culture africaine.

L’objectif de Afric’art est la promotion des arts, de la culture et du tourisme en Afrique.

Sensible aux valeurs culturelles, identitaires, ethniques, artistiques et écologique, AFRIC ART soutient et suit des projets privilégiant l’aide aux associations artistiques, culturelles et touristiques.
Jusqu’aujourd’hui,  l’association a réalisé 8 expositions artisanales, 20 circuits touristiques, 2 actions sociales.
« Notre principale activité mensuelle sur toute l’année, c’est la randonnée nature au parc national du Banco en collaboration avec OIPR, ONG vision verte et culturiche qui vise à promouvoir la forêt du Banco qui est méprisée par les locaux mais qui est très important pour la ville d’Abidjan »  Samuel Bléziri Ayé
Pour accompagner le développement du continent, ces jeunes africains ont choisi de revenir aux sources. Et se servir de la culture africaine comme levier de développement en mettant en place plusieurs festivals, le festival international des arts et de la culture africaine, le plus grand camping de l’Afrique de l’ouest etc…

La culture Africaine, un indispensable vital pour voir l’Afrique évoluer.

Selon Samuel, la culture africaine a ici toute son importance. Car elle nous permet de connaître notre origine, d’apprendre sur soi-même. D’acquérir du savoir-faire, d’innover, d’avoir l’esprit créatif pour surmonter les défis avenir. Et d’avoir une identité culturelle propre à soi-même afin de participer à l’évolution de l’Afrique. 
Pour l’heure, l’équipe de Afric’art voudrait acquérir une villa artistique, du matériel bureautique et informatique, du matériel de photo et vidéo. Si vous êtes tenté de les aider n’hésitez pas ! 🙂

 

Previous La BBC propose gratuitement ses cours en journalisme mis en ligne
Next Zero Dirham Happiness, une série de photo signé El Ouaddane Ayman

Suggested Posts

La nature reprend ses droits dans un village abandonné en chine

AARRR : les 5 leviers de la performance digital d’une entreprise

Tribal Marks, une collection de portraits basée sur la scarification

La Côte d’Ivoire demande à son tour la restitution de ses trésors volés