Ce climatologue a représenté le réchauffement climatique mondial depuis 1850


C’est une idée brillante qu’a eu le climatologue anglais Ed Hawkins. En se basant sur un registre des températures extrêmement complet.

le scientifique a représenté visuellement par des bandes colorées les variations de températures à la surface du globe de 1850 à 2017, chaque bande représentant une moyenne annuelle.

Le résultat est aussi frappant que flippant, surtout quand on sait que chaque nuance de couleur représente une variation d’1,35°C.

« J’ai cherché à communiquer les changements de températures d’une façon simple et intuitive, en enlevant toutes les distractions que comportent les graphiques climatiques traditionnels, afin que les tendances à long-terme et les variations de températures soient on ne peut plus claires », a-t-il confié à Earther. « Notre système visuel interprète ce que disent les bandes sans même y réfléchir. »

Hawkins ne s’est pas arrêté là et il a fait le même travail pour l’Angleterre depuis 1772, les États-Unis depuis 1895 ou encore la ville de Toronto depuis 1841. Le verdict est hélas toujours aussi flagrant : le réchauffement climatique à son niveau actuel est une menace sans précédent dans l’histoire moderne.

Crédits : Ed Hawkins

Previous Yvidero, la nouvelle étoile montante de l’humour en Côte d’Ivoire
Next « J’ai payé 70 000 euros pour pouvoir tuer un éléphant »

Suggested Posts

un collectif de citoyens s’attaque à l’insalubrité en Côte d’Ivoire par des actes concrets

Zazza’s story, une pièce de théâtre déconcertante à ne pas manquer

Heart’istic, ou comment promouvoir l’art et la solidarité ?

fraise-orange, la combinaison parfaite pour un jus ou smoothie naturel