Loza Maleombho, la mode qui fait le pont entre l’Afrique et l’Amérique


Loza Maleombho, la mode qui fait le pont entre l'afrique et l'amérique

Loza Maleombho est une Ivoirienne, styliste modéliste, qui a développé son activité dans son atelier, depuis 2009 aux USA, décide de se relocaliser à Abidjan en 2012, avec sa marque qui porte son nom « Loza maleombho »

Qui est Loza Maleombho ?


Née au Brésil, et ayant vécu entre la Côte d’Ivoire et les États Unis, elle participe à plusieurs défilés de mode, à Boston, New York, Nigéria, Afrique du Sud et Paris. Très jeune, l’amour pour la confection de vêtements grandit en elle, ainsi, elle dessinait déjà ses uniformes scolaires et quelques robes de sa mère. Titulaire d’un diplôme en infographie et animation à l’université des beaux-arts de Philadelphie, son intérêt pour la mode prend forme à la fin de son cursus universitaire.

J’ai toujours eu un intérêt pour la création de vêtements. Mais je n’envisageais pas d’en faire un métier.

Ses créations font le tour du monde, car elle réussit à s’imposer, et mettre en avant la particularité de son art.

La particularité de ses créations

La marque de Loza se décrie comme étant une fusion de cultures. Elle mixe à la fois, culture traditionnelle africaine, et mode contemporaine américaine. Cette diversité culturelle, lui offre un champ de créativité énorme, qui lui permet de toujours innover à chaque conception. Ce qui ne laisse personne indifférent, jusqu’au niveau où elle arrive à séduire la chanteuse Beyoncé.


Sa collaboration avec Beyoncé

Le clip à succès Formation de Béyoncé qui a été dévoilé le 9 décembre 2016 comptabilise plus de 98 millions de vues. C’est dans le décor et le cadre très ethniques du clip, qu’une des créations de Loza Maléombho, est mise en valeur.

Loza Maleombho, la mode qui fait le pont entre l'afrique et l'amérique
À 3 minutes 24 secondes de la vidéo, le personnage à gauche de la chanteuse porte une création de la collection « Zaouli » Printemps/été 2016.

La série Alien Édits !

La styliste est aussi connue pour son répertoire d’autoportraits sur Instagram appelé « Alien Edits ». Elle pose en mode selfie, avec la tête parée d’objets et d’animaux de tous genres. Cette série à succès lui vaut d’ailleurs d’être suivie par des milliers de fans sur les réseaux sociaux.

View this post on Instagram

#TB “Queen Pokou” #AlienEdits

A post shared by Loza Maléombho (@lozamaleombho) on

Si vous aimez cet esprit de création, alors les montages décalés de l’artiste visuel, Léa Brisell, vont forcément vous plaire.


Ses objectifs futurs

  • Développer une ligne de vêtements pour hommes et enfants
  • Se lancer dans l’habillage de meuble
  • S’investir davantage sur le développement durable et l’autonomie des femmes

N’hésitez surtout pas à suivre l’artiste sur son compte instagram et la page facebook de la marque.


Source : Instagram Loza Malehombo | Jeune Afrique

Vous êtes créatif ? Vous pouvez aussi créer votre contenu créatif sur Kingkom | Cliquez ici

 

Previous Cake Design by Laura Coppeti, de la gourmandise pleine de créativité
Next Elle s’inspire du WAX pour créer des packagings de tablettes de chocolat

Suggested Posts

Voici le secret le plus évident de la réussite

Rien ne se fait du premier coup, l’échec fait partie du succès

La technique de Steve Jobs qui l’a rendu inoubliable

SONGHAÏ : un modèle de Ferme Biologique unique en Afrique