Heart’istic, ou comment promouvoir l’art et la solidarité ?


Quand l’art, la culture, la créativité, l’associatif, et le caritatif s’allient on ne peut s’attendre qu’à quelque chose de particulier. Voici Heart’istic par AWHA.

Heartistic est un concept créé par AWHA, une association à vocation culturelle et caritative qui a pour but de promouvoir l’art en articulant un aspect caritatif à chaque action.

AWHA s’est donné pour mission d’organiser des événements lucratifs à des fins caritatives. C’est-à-dire réunir des acteurs du monde culturel autour d’actions sociales.

Ainsi, Heartistic, est une exposition caritative qui a lieu chaque décembre en vue de récolter des fonds et d’organiser un Arbre de Noël au sein d’une structure bénéficiaire.

Cette année, AWHA s’associe avec Art & Us, un collectif indépendant de jeunes artistes qui s’impliquent dans la promotion de l’art, et Habiller un Coeur, un mouvement de blogueurs qui voudrait sortir du virtuel et poser des actes en vue d’apporter une aide aux personnes les plus vulnérables.

Pour Ayeeda, l’initiatrice, « Il s’agit d’un événement deux en un qui consiste à faire la promotion de jeunes artistes talentueux à travers une activité caritative. »

L’idée est de laisser les artistes s’exprimer, à travers des expositions, prestations artistiques, et spectacles de tous genres. La particularité de cet évènement est qu’il a réussi à lier l’art et l’associatif.

C’est une manière pour l’association AWHA d’être l’intermédiaire qui permet la rencontre de ces deux causes qu’elle défend.

Ne dit on pas que l’union fait la force ?

C’est ce que Awha veut démontrer à travers ses collaborations Heart’istic qui répondent bien à son slogan  : I am not, we are ! traduit par je ne suis pas, nous sommes !

L’association AWHA voudrait, non seulement atteindre ses objectifs culturel et caritatif. Mais aussi et surtout faire valoir les avantages du travail d’équipe, montrer que nous sommes tous issus d’une même semence. Et qu’il n’y a qu’ensemble que nous pouvons accomplir de grandes choses et apprendre les uns des autres.

 

Ne manquez pas cet évènement, le Samedi 16 décembre au Bushman-café

 

Lire aussi : 5 INITIATIVES IVOIRIENNES QU’IL FAUT SOUTENIR À TOUT PRIX

Previous J.D. Okhai Ojeikere, un photographe témoin des coiffures africaines
Next 4 conseils d’Aliko Dangote pour qui veut entreprendre en Afrique

Suggested Posts

4 composantes pour une meilleure estime de soi

La réussite se trouve au-delà de nos peurs

Dans la tête de Oualas à 24h du festival Afrique Du Rire

4 conseils pour développer votre Image de marque sur Internet