J.D. Okhai Ojeikere, un photographe témoin des coiffures africaines


J.D. Okhai Ojeikere est un photographe Nigérien connu mondialement pour avoir photographié des milliers de coiffures africaine. Il fait partie aujourd’hui des chantre de la culture africaine.

J.D. Okhai Ojeikere est né en 1930 dans la partie occidentale du Nigeria. Connu pour son attirance pour l’art, un de ses cousins ​​lui conseille d’acheter une caméra et lui apprend ce qu’il a besoin de savoir sur la photographie et la manipulation d’un appareil photo.

Dans sa jeunesse, Ojeikere écrit sans cesse au ministère de l’Information, leur demandant de l’engager comme «assistant dans la chambre noire». Ainsi, sa ténacité est récompensée des années plus tard quand en 1961 la première chaîne de télévision est fondée.

À la veille de la décolonisation, il est contacté par l’agence de publicité ouest-africaine. Peu de temps après, il ouvre son propre studio « Foto Ojeikere ».

En 1967, il devient un membre actif du Nigeria Art Council, une organisation en charge de l’organisation d’un festival d’arts visuels et vivants.

C’est enfin l’occasion pour Ojeikere de se consacrer à la culture nigériane à laquelle il est profondément attaché. « Coiffures » sera sa collection la plus connue, impliquant près de 1000 coiffures différentes qui donnent une image de la femme africaine. Il trouve ces « sculptures d’un jour » dans la rue, lors d’un mariage ou au travail.

Previous DE L'EAU POTABLE PARTOUT DANS LE MONDE GRÂCE À LA WARKA WATER !
Next Heart’istic, ou comment promouvoir l'art et la solidarité ?

Suggested Posts

Un drone révèle l’écart extrême entre riches et pauvres en Afrique du Sud

5 précieux outils gratuits pour entrepreneurs et étudiants

8 sites pour se former à distance et gratuitement

Elle crée un nuancier de couleurs humains avec des portraits