DE L’EAU POTABLE PARTOUT DANS LE MONDE GRÂCE À LA WARKA WATER !


  LA WARKA WATER C’est une tour qui transforme l’humidité de l’air en eau dans les zones rurales où l’accès à l’eau potable est difficile comme en Ethiopie et de nombreux autres pays d’Afrique.

La Warka Water est une tour qui capture l’humidité de l’air dans ses filets et la transforme en eau. La première a été installée à Dorzé, au sud de l’Ethiopie, et récupère jusqu’à 100 litres d’eau potable par jour. Une invention simple et géniale d’un designer italien.

L’accès à l’eau potable est un problèmemajeur. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé : 2,4 milliards d’êtres humains seraient privés d’eau potable ! Les raisons sont multiples et l’une d’entre elles concerne les zones sèches de notre planète.

Cette invention du designer et architecte italien, Arturo Vittori, est donc d’une importance vitale pour une grande partie de l’humanité.

« J’ai découvert cette t

erre incroyable pendant un voyage dans la vallée de l’Omo : d’un côté, il y a l’extraordinaire beauté des paysages, de l’autre, on trouve la difficulté quotidienne des femmes et des enfants qui sont contraints de faire jusqu’à 6 heures de marche pour pouv

oir se procurer à boire ! »

Crédit photo : Warka Water
Crédit photo : Warka Water

A son retour en Italie, Arturo Vittori met au point cette ingénieuse structure dans la région de Rome : la Warka Water est une tour de 10 mètres de haut fabriquée en bambou, un filet en plastique recyclable et biodégradable qui permet de condenser l’eau présente dans l’air, et un réservoir qui récupère jusqu’à 100 litres d’eau par jour et élimine les impuretés.

 

Crédit photo : Warka Water

6 personnes et 4 jours suffisent pour construire cette tour, sans même avoir recours à l’électricité. Le coût total de cette construction est inférieur à 1 000 euros. En comparaison, la construction d’un puits est bien plus compliquée.

Crédit photo : Warka Water

Ce projet a réussi à utiliser les techniques et les instruments locaux de construction afin de pouvoir créer une communauté de constructeurs qui puisse installer d’autres tours de ce genre dans la région et s’occuper de la manutention.

Crédit photo : Warka Water

 la Parka Water a remporté le prix du « World Design Impact » du Conseil international des sociétés de design industriel . Une belle reconnaissance, pour Arturo Vittori et son équipe, qui devrait encore faciliter le développement de ce programme dans les zones rurales où l’accès à l’eau potable est difficile.

D’autres structures ont été installées au Liban et en Italie. En 2016, d’autres tours seront installées en Inde. Il est possible de faire un don en allant sur le site web Warka Water.

 

Previous LibreOffice, une alternative gratuite à Microsoft Office
Next J.D. Okhai Ojeikere, un photographe témoin des coiffures africaines

Suggested Posts

VINICUNCA, LA MONTAGNE AUX COULEURS DE L’ARC-EN-CIEL

Nima Elbagir : celle par qui le scandale de la vente d’esclave arriva

une île paradisiaque sur la lagune d’Abidjan crée la surprise

Tu as été créé pour vivre pleinement la vie, pas pour la vivre à moitié